>

Le projet

Le bien-être et la sécurité des enfants sont les préoccupations majeures de toute mère. C’est d’ailleurs pour subvenir à leurs besoins qu’elles se tournent vers le monde professionnel. Les parents ont recours aux centres d’accueil et de protection de l’enfance pour tenter de sécuriser leurs enfants durant leurs absences. Notre observation du terrain nous a permis de recenser plus d’une centaine d’établissements d’accueil des enfants dans la ville de Cotonou mais rares sont ceux qui offrent des garanties pour assurer la protection des enfants. Un constat partagé par le ministère des affaires sociales dans son rapport interne d’activité du mois de février 2018.Ceci représente donc une opportunité sur ce marché.

Le projet consiste en la création d’un centre multi-accueil pour enfants à Cotonou, c’est-à-dire l’installation d’une crèche-garderie, ouvert de 7 heures à 20 heures respectant les normes et standards d’hygiène et proposant comme services de base : la garde des enfants de 10 semaines à 3 ans et les classes de maternelles pour les enfants de 3 à 5 ans. Au-delà des services sus-cités, l’établissement pourra par ailleurs proposer :

• Un service de cantine (déjeuner et goûter)
• Une halte-garderie
• Des cours de soutien pour les enfants du primaire
• Des initiations aux langues étrangères (anglais, espagnol, japonais)
• Des activités extra-scolaires (danses, sport ou jeu de société)

Ouverture d'une garderie d'enfants

Les questions à se poser

  • La ville et le quartier pertinents d’installation du centre
  • La cible clientèle
  • Location ou construction du local bâtiment d’accueil
  • Le coût de revenu du local et des équipements de base
  • Gestion des ressources humaines
  • Démarches administratives et juridiques avant lancement
  • Fonds de roulement : salaires du personnel, équipements consommables et entretien

Les coûts prévisibles

Le coût d’investissement initial (acquisition du local et du mobilier ; frais de création juridique de la structure; frais d’aménagement et de communication)

+ Frais des équipements de bases (matelas, matériel éducatif, jeux pour enfants, ustensiles de cuisine, produits d’entretien)
+ Frais liés à la gestion du local (Eau et électricité)
+ Salaires du personnel
+ Frais d’entretien ménager
+ Frais d’alimentation
+ Taxes locale

La location d’une résidence assez spacieuse pour une telle activité est estimée entre 150.000 FCFA et 200.000 FCFA le mois selon la zone d’implantation. Avec les frais d’avance sur location, il faut compter 1.000.000 FCFA pour une avance de 6 mois.

Il est prudent de prévoir au minimum 2.500.000 FCFA pour le lancement de l’activité et environ 500.000 FCFA par mois pour les dépenses régulières liées à l’activité .

Les avis de notre équipe

Investissement
Risques
Originalité
Rendement

LE CONSEIL KODJI

Le secteur d’activité peut se présenter comme un marché saturé dans les capitales africaines mais les  centres existants n’offrent pas aux parents toutes les garanties suffisantes pour assurer la protection des enfants, condition indiscutable de réussite de ce type de projet. Il faudra, identifier un emplacement accessible, garantissant le confort et la sécurité des enfants accueillis et disposer d’un moyen de transport  pour évacuer les enfants vers les centres hospitaliers, en cas d’urgence.
La proposition des activités extra scolaires d’éveil constitue l’innovation pour ce projet. Il serait plus économique pour le porteur de projet si l’organisation de ces activités se fait de façon périodique (par saison), les dépenses étant ainsi minimisées.
KODJI Agency vous propose une assistance pour l’étude de marché, le conseil, l’aménagement du centre intérieur-extérieur, les démarches administratives, et le recrutement du personnel.